Le jeu du jeudi : Affinity

Cette semaine, la communication et l’harmonie sont à l’honneur… à moins que vous ne soyez une équipe du chaos !

Dans Affinity, les joueurs vont coopérer afin de deviner l’émotion (imposée) que chaque autre joueur essaye de leur transmettre par le biais d’une phrase composée de 3 éléments assemblés. Chaque émotion reconnue correctement fera avancer le pion de la piste d’harmonie, chaque erreur celui de la piste du chaos. Dès qu’un des deux pions arrive sur la piste opposée il déclenche la fin de partie et la victoire ou l’échec des joueurs selon leur degré d’affinité.

Deux exemples de phrases composées à partie des éléments proposés par le jeu.

Selon les joueurs, les phrases composées seront plutôt mignonnes ou salement crades et c’est drôle ! La limite des cartes (3 propositions possibles pour chaque élément de phrase) impose des combinaisons souvent farfelues et on se rend vite combien combien il est difficile de se mettre d’accord sur les émotions !

Les enfants ne sont pas oubliés, il sera alors proposé de retirer « glauque » afin de rester sur des thèmes plus légers.

J’aime le côté un peu fou et la liberté d’expression, même si elle est limitée par les cartes. J’aime surtout les fou-rires que ce jeu déclenche inévitablement autour de la table, même avec des inconnus !

En quelques mots : communication, déjanté, émotions, drôle

Un jeu de Roméo Hennion, Clément Leclercq, Davy Bernard et Jean-Philippe Sahut  Illustré par Emma Ferraro
Edité par GameFlow (2018).

  • Pour 3 à 8 joueurs
  • A partir de 8 ans
  • Durée d’une partie : environ 30 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *