Le jeu du jeudi : Ishtar

Ishtar, déesse de l’amour, aida le jardinier de la Reine de Mésopotamie à fleurir le désert en y faisant jaillir des fontaines. Le jardinier se mit en oeuvre pour y créer de magnifiques jardins. Aidés de vos assistants, créez des jardins luxuriants au milieu de désert, récoltez des gemmes et faites pousser des arbres et des fleurs.

Ishtar est le dernier jeu de Bruno Cathala et Evan Singh, il propose une ambiance très zen pour des choix stratégiques décisifs et parfois incisifs. Allez-vous déployer votre jardin ou empêcher vos adversaire d’étendre les leurs ?

Le plateau de jeu est sobre mais soigné et sa modularité fait que les parties s’enchaînent sans se ressembler. 

A votre tour, vous sélectionnerez une tuile jardin et la positionnerez dans le désert, soit à côté d’une fontaine, soit à côté d’une autre tuile jardin en prenant garde à ne pas créer de jardin qui relierait deux fontaines entre elles. La pose de ces tuiles permet de récolter des gemmes dans le désert et de débloquer une action. Cela semble simple mais tout s’enchevêtre et il faut choisir entre dépenser ses gemmes pour débloquer des « maîtrises » qui apporteront des bonus immédiats ou pour la fin de partie, les conserver pour planter des arbres, placer un assistant qui nous donnera le contrôle d’un parterre de fleur afin de faire des points en fin de partie… que de possibilités ! La gestion des gemmes et de l’espace sont primordiales et seront la base de votre stratégie.

Ce jeu est agréable à jouer tant par son aspect visuel que par ses mécaniques fluides. Les fans de Bruno Cathala y retrouveront sa patte : un jeu accessible, des règles légères mais des choix cornéliens.

En quelques mots : zen, stratégique, agréable

Edité par Iello (2019).

  • Pour 2 à 4 joueurs
  • A partir de 12 ans
  • Durée d’une partie : 30 à 60 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *